Faire varier l’intensité lumineuse d’une LED – Arduino

Afin de faire varier l’intensité lumineuse d’une LED, nous allons utiliser une sortie PWM.

PWM (Pulse-Width Modulation) signifie « Modulation de largeur d’impulsion ».

Si on donne la valeur 255 sur l’interface de la LED, celle-ci reçoit en continue une tension de 5V.
Si on diminue cette valeur, l’Arduino génère un signal carré.

Sur une période, la tension va rester un certain temps à 5V, puis redescendre à 0V. Plus on diminue cette valeur, plus le temps entre 2 états « haut » sera long…

Plus la valeur diminue, moins la LED serra alimentée. L’oeil a ainsi l’illusion que l’intensité de la LED diminue ou augmente avec le temps.

Sur l’Arduino, les interfaces permettant de faire du PWM sont les 3,5, 6, 9, 10 et 11 (celle avec le signe ~).

// Définition des broches et variables utilisées
int LED = 3;
// Rapport cyclique
int x; 

void setup() {
   pinMode(LED, OUTPUT);
}

void loop() {
  x = 0;

  // Allumer progressivement la LED (0 --> 255)
  while (x <= 255) {
    analogWrite(LED, x);
    delay(10);
    x = x + 1;
  }

  // Eteindre progressivement la LED (255 --> 0)
  x = 255;
  while (x >= 0) {   

    analogWrite(LED, x);
    delay(10);
    x = x - 1;
  }
  
}
Varier l'intensité d'une LED

Créer un compteur de passage avec un capteur ultrason HC-SR04 – Arduino

Il est assez simple de créer un compteur de passage afin d’enregistrer le nombre de personnes qui entre dans une pièce.

Nous pouvons utiliser un capteur ultrason HC-SR04. Lorsqu’une personne passera devant le capteur, celui-ci prendra la mesure de la distance entre lui et cette personne. Si la distance est inférieure à 10 cm, nous considérons qu’une personne a franchi la porte, et nous incrémentons ainsi le compteur.

Un interrupteur est branché à l’Arduino. Celui-ci permet de réinitialiser le compteur à 0. La LED permet d’indiquer qu’une personne a été détecté devant la porte.

 

 

// définition des broches et variables utilisées
int trig = 3;
int echo = 2;
int interrupteur = 7;
int led = 8;
int lecture_echo;
int distance;
int compteur = 0;
int a;


void setup()
{
  pinMode(trig, OUTPUT);
  digitalWrite(trig, LOW);
  pinMode(echo, INPUT);
  pinMode(7, INPUT_PULLUP);
  pinMode(8, OUTPUT);
  Serial.begin(9600);
}

void loop()
{
  digitalWrite(trig, HIGH);
  delayMicroseconds(10);
  digitalWrite(trig, LOW);
  lecture_echo = pulseIn(echo, HIGH);

  // La doc constructeur dit que si pn veut une distance en cm, il faut diviser l'echo par 58
  distance = lecture_echo / 58;

  // Il est possible d'afficher la distance en cm. Décommenter les lignes du dessous.
  //  Serial.print("Distance en cm : ");
  //  Serial.println(distance);

 // Si l'interrupteur est à 1, le compteur se remet à 0
  if (interrupteur = HIGH) {
    compteur = 0;
   }
  else {
    if (distance > 10) {
      a = 0;
    }
    if (distance < 10 && a == 0) {
      compteur = compteur + 1;
      a = 1;
      Serial.print("Compteur : ");
      Serial.println(compteur);
    }
    if (distance < 10) {
      digitalWrite(led, HIGH);
      delay(100);
      digitalWrite(led, LOW);
      delay(100);
    }
  }

}
Compteur - HC-RS04

Problème IMEI Invalid sur mobile Android – Comment s’en sortir ?

J’ai acheté un Elephone P6000 il y quelques temps. La ROM installée ne fonctionnait pas bien (trop gourmande en batterie – elle tenait quelques heures, le GPS ne fonctionnait pas, le téléphone chauffait énormément..).

J’ai donc installé une ROM MIUI 7, mais au premier démarrage j’ai un message m’indiquant que les IMEI étaient invalides.

J’ai donc réussi à trouver une solution qui fonctionne sur ce P6000, et qui risque fortement de fonctionner sur d’autres modèles. Cette procédure ne nécessite pas d’être « ROOT.

– Récupérer vos numéros IMEI. Généralement, ils sont inscrits au dos de votre téléphone, derrière la batterie.

– Il faut démarrer le mode ingénieur. Pour cela, entrez ce numéro sur votre dialer : *#*#3646633#*#*

– Choisir l’onglet Connectivity

– Se rendre sur CDS information

– Choisir Radio information

– Sélectionner Phone 1 pour la carte SIM 1

– Positionnez-vous en haut de l’écran “AT+” et taper la commande E

– Une boite de dialogue s’ouvre, choisissez “AT +EGMR=1,7, » »

– Saisissez votre code IMEI au milieu des deux guillemets à la fin

– Appuyez sur « SEND AT COMMAND »

– Revenez en arrière au menu Phone 1 / Phone 2

– Sélectionner Phone 2 pour la carte SIM 2

– Positionnez-vous en haut de l’écran “AT+” et taper la commande E

– Une boite de dialogue s’ouvre, choisissez “AT +EGMR=10, » »

– Saisissez votre code IMEI au milieu des deux guillemets à la fin

– Appuyez sur « SEND AT COMMAND »

– Revenez en arrière au menu Phone 1 / Phone 2

– Revenez sur l’écran d’accueil de votre téléphone

– Redémarrez votre mobile.

Normalement, les codes IMEI sont reconnus par votre mobile. Pour vérifier cette information, sur votre dialer, tapez le numéro : *#06#

Régler la luminosité sous Ubuntu 14.04

Depuis l’installation d’Ubuntu 14.04 sur mon PC portable, il m’était impossible de régler la luminosité de l’écran. Impossible d’utiliser l’outil inclus dans les paramètres dUbuntu, et les touches du clavier.
La solution ci-dessous ne fonctionnera seulement si vous disposez d’une puce graphique Intel

Il faut déjà lancer la commande suivante dans un terminal :
ls /sys/class/backlight/

Afin de régler ce problème, il faut executer dans un terminal la commande suivante :

sudo gedit /usr/share/X11/xorg.conf.d/20-intel.conf
… puis ajouter ces lignes dans le document qui vient de s’ouvrir :

Section « Device »
Identifier « card0 »
Driver « intel »
Option « Backlight » « intel_backlight »
BusID « PCI:0:2:0″EndSection

Enregistrez votre document, redémarrer le PC…
Normalement, il est possible de régler la luminosité dans les paramètres Système d’Ubuntu et avec les touches fonctionnelles du clavier.

Installer Google SketchUp sous Ubuntu 14.04

Quand j’étais enseignant au collège, j’utilisais beaucoup Google SketchUp pour faire de la modélisation 3D avec les élèves. Mais l’installation sous Ubuntu n’est pas aussi facile que sous Windows.
Le problème est qu’il n’existe pas de version de SketchUp pour Linux. il faut donc utiliser Wine, une couche logicielle qui permet de rendre compatible des applications Windows sous Ubuntu.

Il faut déjà ouvrir un terminal, et lancer les commandes suivantes afin d’installer la dernière version de Wine :

sudo add-apt-repository ppa:ubuntu-wine/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install wine1.7

Une fois Wine installé, il va falloir lui demander d’utiliser une librairie supplémentaire. Toujours dans le terminal, lancer la commande suivante :
winecfg

– Dans l’onglet « Applications », changer la version de Windows par « Windows 7 »
– Dans l’onglet « Libraries », sélectionner la librairie « Riched20 » et ajoutez-là en cliquant simplement sur « Add »

Il faudra également penser à télécharger la version Windows de SketchUp à cette adresse : http://www.sketchup.com/download. Une fois le téléchargement complété, cliquez-droit sur le fichier exécutable, et sélectionnez « Ouvrir avec Wine… »

J’ai également du faire à un soucis. Au lancement du logiciel, celui-ci freezait ! Si vous obtenez donc une erreur au lancement, lancez cette commande dans un terminal :

wine regedit

Dans l’Éditeur du registre, effectuez ces changements sous les clés :

HKEY_USERS/S-1-5-4/Software/Google/SketchUp8/GLConfig/Display

modifier la valeur de [HW_OK] et y mettre « 1 »